Centre multiservice des Samares
SAE

Un jeudi matin, à la rencontre de Guillaume Plouffe, chef propriétaire...

 

 

 

 

Rencontre inspirante avec deux diplômés de l’École hôtelière de Lanaudière: Guillaume Plouffe et Rose-Line Chenot-Paillon. Lui, chef propriétaire du restaurant Sïmone Restaurant de quartier, et elle, membre de l’équipe comme professionnelle en service. Portrait de leurs parcours…

Créativité et entrepreneuriat : Guillaume Plouffe, diplômé DE L'ÉCOLE HÔTELIÈRE DE LANAUDIÈRE 2008

Originaire de Joliette, Guillaume a toujours travaillé en restauration. En 2008, il choisit de parfaire ses connaissances et ses techniques en s’inscrivant au diplôme d’études professionnelles (DEP) en Cuisine à l’École hôtelière de Lanaudière. Son diplôme d’études professionnelles lui permet de travailler dans plusieurs restaurants, où il excelle comme chef.

En 2018, il est le chef invité pour l’événement la Grande tablée, où un repas gastronomique est concocté et servi par les étudiants finissants en cuisine et en service de la restauration de L’École hôtelière de Lanaudière. Pour l’occasion, le chef conçoit un menu avec les produits provenant d’une vingtaine d’entreprises lanaudoises. Cet événement, organisé par le CDBL en collaboration avec l’École hôtelière de Lanaudière, représente bien la philosophie de l’École : mettre l’accent sur l’utilisation de produits régionaux et la découverte des produits forestiers non ligneux.

En juillet dernier, Guillaume réalise un grand projet, il ouvre son premier restaurant à Joliette. Vous connaissez Sïmone Restaurant de quartier? Une visite s’impose… Chez Sïmone, Guillaume présente aux clients des menus élégants où les produits de maraîcher et la nature sont sublimés. Guillaume n’écrit jamais ses recettes, il les décline au gré des saisons, selon les nouveaux produits qu’ils découvrent, sa passion est contagieuse. « On ne se met aucune contrainte dans les menus! » précise le chef.

Charisme et discipline : Rose-Line Chenot-Paillon, diplômée DE L'ÉCOLE HÔTELIÈRE DE LANAUDIÈRE EN 2019

Rose-Line, s’inscrit au cégep après l’obtention de son diplôme d’études secondaires. Elle n’y trouve plus tout à fait son compte. Elle décide alors de s’inscrire en service de la restauration. « J’ai regardé les programmes qui s’offraient aux alentours, j’ai choisi l’École hôtelière de Lanaudière, car on y offre un volet sommellerie dans la formation ».

La sommellerie est la passion de Rose-Line. Lors de sa formation en service de la restauration, elle a eu la chance de faire un stage en France avec d’autres élèves de son groupe. En effet, l’École hôtelière de Lanaudière offre aux élèves la possibilité d’effectuer un stage de trois semaines en Charente-Maritime. Au cours de son stage, elle a été accueillie dans des vignobles, a discuté de vin avec des producteurs et a visité le Château de Cognac. La formation et le stage lui ont appris son métier: préséance, connaissances et sens de l’organisation. Rose-Line incarne ses qualités, qu’elle nous démontre avec des techniques apprises en classe : astiquage des coupes, présentation des menus et mise en place. «La formation ouvre les portes à un monde de possibilités, une variété de choix d’horaire, et les salaires sont plus qu’intéressants », raconte Rose-Line diplômée en juin 2019. Rose-Line fait partie l’équipe de Guillaume depuis l’ouverture du restaurant.

Des talents d’ici, qui travaillent et innovent ici

« Nous sommes quatre au restaurant à avoir étudié à l’École hôtelière. Plusieurs fois par semaine, les clients nous demandent où nous avons fait notre cours. Quand on leur apprend que c’est à l’École hôtelière de Lanaudière, à Joliette, ils sont heureux de savoir que les gens étudient et développent ici, en région », mentionne Guillaume, fier d’encourager la relève. Charme, esthétisme et bon goût émanent chez Sïmone. L’ardoise change toutes les semaines, vous la trouverez sur leur page Facebook : https:// www.facebook.com/simonerestaurant/

L’École hôtelière de Lanaudière offre trois programmes menant à l’obtention du diplôme d’études professionnelles et un programme menant à une attestation de spécialisation professionnelle (ASP). Au total, quatre programmes de formation y sont offerts : cuisine, boucherie de détail, service de la restauration et pâtisserie de la restauration contemporaine. Visite de producteurs, connaissances de produits forestiers non ligneux et découvertes des produits locaux font de la formation un incontournable pour tous les aspirants chefs.

Une formation en cuisine débute le 13 janvier prochain. 

Pour le grand public, l’École hôtelière de Lanaudière vous invite à son restaurant-école et son comptoir pour vivre des expériences gourmandes. Sans oublier les formations pour le plaisir, série d’ateliers pratiques d’une demi-journée sur une foule de thèmes pour les épicuriens.