Centre multiservice des Samares
SAE

Passation des épreuves en formation générale des adultes

Épreuves en formation générale des adultes

Pour se mériter un succès dans les sigles à son programme, l’élève doit subir toutes les parties d’épreuves d’un sigle.

Lorsque l’élève comprend et possède la matière relative à un objectif terminal, il demande à son enseignante ou son enseignant l’autorisation de s’inscrire à l’épreuve. L’enseignante ou l’enseignant a le devoir de s’assurer que l’élève a la préparation suffisante pour passer l’épreuve. Il est donc possible que l’accès à une épreuve soit refusé si la préparation est jugée insuffisante. L’enseignante ou l’enseignant doit inciter un élève à passer l’épreuve, s’il juge sa préparation adéquate.

L’inscription à une épreuve se fait par le biais de l’enseignante ou de l’enseignant. Elle ou il réserve une place à la salle d’examens à l’aide du système informatique prévu à cet effet. L’enseignante ou l’enseignant indique la date et l’heure choisies. L’inscription doit se faire au plus tard avant 12 h (midi) pour la journée suivante. L’élève doit prendre en note la date et l’heure choisies dans son agenda.

Le nombre de places en salle d’examens étant limité pour les élèves nécessitant des mesures adaptatives, un élève pourrait voir sa demande repousser faute de disponibilité des installations requises.

En cas de reprise, toujours indiquer la forme (A, B, ...) de l’épreuve échouée. On ne peut reprendre une même forme. Une seule reprise par épreuve est permise à la suite d’un échec; une deuxième reprise ne peut être autorisée que par la direction. L’élève qui aurait répondu deux fois à une même épreuve de même forme verra la deuxième annulée. Il devra reprendre une autre forme même s’il avait obtenu la note de passage. Il faut savoir aussi qu’en français, on reprend la ou les partie(s) échouée(s) lorsque le total des épreuves est inférieur à 60 %.

Il est très important d’inscrire le résultat d’épreuve sur la feuille de suivi de la matière concernée et de conserver les cartes d’épreuves jusqu’à la réception par la poste d’un relevé des apprentissages du ministère de l'Éducation et de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.

Les copies d’épreuves sont la propriété du ministère de l’Éducation. Elles ne peuvent ni être remises à l’élève ni être analysées avec celui-ci pour des fins d’enseignement correctif.

L’enseignante ou l’enseignant note sur la carte d’admission le résultat de l’épreuve, le remet à l’élève et s’assure qu’il l’inscrit dans son agenda. Cependant, aucun résultat d’épreuve ne sera transmis à l’élève avant que toutes les épreuves d’un sigle ne soient complétées. De plus, aucun résultat d’épreuve ne sera transmis par téléphone.

Règlements de la salle d’examens

  1. Se présenter à la date et à l’heure convenue : aucun retard n’est accepté. Si, pour une raison majeure, vous ne pouvez pas vous présenter à la salle d’examens, avertissez la surveillante ou le surveillant le plus tôt possible.
  2. Le silence est de rigueur pour tous et en tout temps.
  3. Il est interdit de sortir du local avant la fin de l’épreuve.
  4. Tous les effets personnels (sac à main, sac à dos, cartables, etc.) doivent être déposés à l’entrée de la salle et la carte de présences doit être remise à la surveillante ou au surveillant.
  5. Chaque élève doit pouvoir s’identifier au moyen de la carte étudiante du Centre. Celle-ci est donc obligatoire.
  6. Usage de la calculatrice : en mathématiques et en sciences, des consignes concernant l’usage de la calculatrice et le type de calculatrice permise sont données dans les directives de l’épreuve.
  7. Il est de la responsabilité de l’élève de s’assurer qu’il passe la bonne épreuve. Toute erreur d’épreuve ou dans le matériel de l’épreuve doit être immédiatement signalé à la surveillante ou au surveillant. L’élève qui aura répondu deux fois à une même épreuve de même forme verra la deuxième annulée. Il devra reprendre une autre forme même s’il avait obtenu la note de passage.
  8. Les notes et les volumes de références ne sont pas autorisés à l’épreuve sauf s’ils sont explicitement prescrits dans les directives.
  9. Chaque élève doit respecter le temps alloué pour l’épreuve. Aucun temps supplémentaire n’est autorisé.
  10. Mesures adaptatives : Les élèves qui bénéficient de mesures adaptatives en classe peuvent voir celles-ci autorisées en salle d’examens. Une démarche préalable doit être faite avec le personnel enseignant et autorisée pour chacun des sigles par la direction. L’ajout de temps supplémentaire alloué est le tiers du temps prévu à l’épreuve originale.
  11. L’épreuve terminée, l’élève doit remettre tout le matériel prêté ainsi que le papier brouillon.
  12. En français :
  • l’élève a droit à ses fiches de lecture et/ou à l’œuvre lue lors de certaines épreuves de compréhension en lecture (FRA; 2102-3049-3050-4062-5141);
  • les fiches de lecture doivent avoir été signées par l’enseignante ou l’enseignant et ne jamais contenir de texte suivi, mais des notes, des pages, des mots et des idées seulement;
  • ces fiches de lecture doivent être remises et attachées à l’épreuve pour la correction;
  • l’élève a droit à un dictionnaire usuel de la langue française, à une grammaire et à un ouvrage sur la conjugaison dans toutes les épreuves;
  • tout autre ouvrage spécialisé (synonymes, antonymes, anglicismes, etc.) est autorisé en production écrite seulement;
  • Aucun autre document n’est autorisé.
  1. Le plagiat et toute forme de tricherie entraînent immédiatement l’arrêt de l’épreuve en cours, l’expulsion de l’élève de la salle d’examens et un zéro (0) sera transmis comme résultat.

NOTE : Si un élève a épuisé toutes les formes d’épreuve d’un sigle, il devra quitter la matière et reprendre six (6) mois après la passation de la première forme.